Seconde Chance * Follow Me #1 *

Retour du blog avec un petit billet !

Nouvelle série de Fleur Hana et quelle bonne surprise !

Je me dois d’être honnête, j’ai lu la réédition de Feeling Good chez Hugo Romance et je ne peux pas dire que j’ai aimé. Je n’ai pas trop adhéré aux personnages, mais j’ai été intrigué par le style et l’humour de Fleur.

C’était mon premier Fleur Hana, je n’étais donc pas un public acquis pour Follow Me.  Sauf que, Follow Me est une romance contemporaine (et pas un érotique) * et la RC ça me parle ^^ * et une série inédite de l’auteur.

Je me suis dit « obligé, je lui donne une seconde chance » *wink wink référence au titre :D*

Et pari gagné ! J’ai adoré !

 

Ce premier tome retrace le couple Lise / Ange, mais pas que !

C’est avant tout l’histoire d’un groupe d’amis, un peu à la Friends, et qui font tous partie d’un cabinet médical. Et oui, welcome les infirmiers libéraux ! Nous rencontrons donc Ange, Anthony, Sofiane et Audrey, et quelle rencontre ! J’ai tout de suite aimé cette ambiance, ces taquineries, on a vraiment l’impression d’être ami avec eux !

C’est donc dans ce contexte que Lise fait son apparition. Lise et Ange se connaissent depuis le lycée,  ils étaient amoureux et quasi voisins. Ange et sa famille habitaient juste en face d’Annabelle, la grand-mère de cœur de Lise. Cette histoire a duré le temps du lycée et puis Lise a pris une décision : poursuivre ses études ailleurs et repartir à zéro.

9 ans plus tard, Lise est pleine de regrets mais quand Annabelle se blesse et a besoin d’assistance, elle n’hésite pas une seconde et prend ses dispositions pour elle. Évidemment, la probabilité de ne pas croiser Ange qui vit dans la région est nulle…

« Et si le destin le remet aujourd’hui sur ton chemin, ce n’est pas sans raison. Ne ferme pas les yeux sur l’évidence. »

C’est ainsi que tout commence !

J’ai aimé Lise, journaliste musicale pour un magazine spécialisé, son côté rock’n’roll, ses réflexions, son humour et son meilleur ami Loïc ! J’ai aimé qu’elle assume son erreur avec Ange et qu’elle sache ce qu’elle veut.

De son côté Ange est un personnage vraiment génial. Ce qu’il y a de super avec Fleur c’est qu’elle écrit avec les deux points de vues et j’ai adoré être dans la tête d’Ange.

On comprend ses craintes, son insécurité, c’est touchant mais sans dépasser la limite, ce n’est pas un héros paillasson. Les sentiments sont réels, criants de vérité.

« Elle s’échappe dans son univers et je la tiens par ce fil, celui qui la relie à moi depuis toujours. Je pensais qu’elle l’avait coupé. Il n’a jamais été plus solide que maintenant. »

Et puis nous avons Emma, la fille d’Ange et quelle petite fille formidable ! Drôle, pleine de fraicheur du haut de ces 5 ans et qui apporte tellement dans ce tome !

« Même que Lise, elle a dit que j’avais les mêmes cheveux et les mêmes yeux que mon papa et que même que nos fossettes c’est des armes pétales. »

​L’autre personnage indispensable c’est Annabelle. Il y a très peu d’auteurs qui décrivent avec autant de pudeur et de délicatesse la maladie et Fleur Hana y arrive avec brio. En lisant ceci, vous allez vous dire « oh non la maladie » mais l’auteur réussit vraiment à doser parfaitement ce qui fait que ça ne plombe pas du tout la lecture, ni l’histoire. Je dirais même que c’est tout le contraire ! C’est d’ailleurs ce que j’adore avec le style de Fleur, c’est qu’elle nous raconte une histoire qui nous parle, qui peut se passer dans la vraie vie, avec de vraies personnes. On s’identifie, on pleure, on rit, on glousse non stop et puis on swoon.

Ce qui me donne une transition parfaite pour vous parler des autres personnages qui apportent une véritable dynamique au groupe, à l’histoire du couple mais aussi à la série en générale.

Car chaque tome portera sur un couple, et j’ai tellement tellement hâte que vous découvriez celui d’Anthony et de Sofiane ! Chacun à sa manière a su me toucher, j’adore le côté clown de service ironique de Sofiane mais mon préféré de toute la série restera Anthony ! Et je vous en dis plus bientôt !

 

Comme ce très long billet le démontre, j’ai adoré ce tome !

J’ai adoré redécouvrir Fleur et son style qui a évolué, qui est devenu encore plus sensible, délicat, et le tout en gardant son humour !

 

Alors si vous voulez lire une romance contemporaine moderne, avec des thèmes actuels, rencontrer un groupe d’amis formidables, rire, swooner et le tout en musique (qui a une place à part entière dans ce livre) alors cette série et ce tome sont faits pour vous !!!

 

Kings of Leon – Walls ♫

 

Nouvelle chance * Follow #1 * de Fleur Hana

Édition Hugo New Romance, 2017

 

 

Sorties : Follow me #2 le 18 mai, Follow me #3  le 15 juin

 

146 298 – Rachel Corenblit

img_20160914_104037

Oh boy ! Cette claque !

Ce livre compte 66 pages mais pfiou !

Tout commence sur un ton léger et plus on avance, plus on a la boule au ventre, la gorge qui se serre.

Un gros tatoué. Voilà ce à quoi je m’attendais. Un gars avec des piercings, je sais pas, un crâne chauve, des bracelets en cuir. Une vraie dégaine. Les bras recouverts de graffitis. A la limite, des moustaches, un look de biker. A la place, c’est une fille. A peine plus vieille que moi, les cheveux attachés en queue-de-cheval, un air gentil.

On essaie de ne pas visualiser mais le style de l’auteur est percutant.

De ce livre, je ne vous dirai quasiment rien, je pense qu’il faut juste le découvrir.

Nous suivons Elsa chez le tatoueur, pourquoi va-t-elle se faire tatouer ? Pourquoi 246 298 ? Quelle est la signification de ce nombre ?

Autour de nous, des dessins accrochés. Pour donner des idées aux gens. Des aigles. Sérieux, des aigles?! Qui va se faire encore tatouer des aigles sur un biceps? Ou des têtes de loups ? Des fleurs, à la rigueur. Des formes géométriques, de l’ethnique, comme elle me l’avait dit, la jeune fille, en me présentant les différents motifs. Des dauphins, des coccinelles. Un vampire. Une fée. Un lapin qui sort d’un chapeau. Je pourrais changer d’avis. Choisir ce lapin. Sur mon bras. Toute ma vie, me trimballer avec un lapinou sur ma peau. Un lapinou débile avec ses grandes oreilles et son air tout content. Un lapinou de civet qui va vieillir sur mes plis et prendre mes rides et pendouiller lamentablement hors de  son chapeau.

Je ne peux que recommander ce livre !

Certaines phrases, certaines expressions relèvent une interrogation à avoir.

 

Ce livre s’adresse aux jeunes mais aussi à tous. A lire !

 

146 298 de Rachel Corenblit

Editions Actes Sud Junior, coll « D’une seule voix », 2015

La pyramide des besoins humains

pyramide des besoins humains

J’ai adoré ce livre !

C’est touchant, intelligent, poignant, un livre coup de poing !

Christopher est un adolescent qui a fugué et vit dans la rue. Un jour il entend parler de ce jeu de la Pyramide des besoins, selon la thèse de Marslow et il se dit « why not je tente ». Il s’inscrit et très vite le succès va le dépasser.

On suit donc chaque semaine le récit des participants qui doivent justifier spar un texte et/ou photo chaque palier de la pyramide sur le site du même nom. Ces textes / photos sont alors soumis aux votes du public et les participants qui recueillent le plus de like/commentaire passent le palier suivant.

pyramide besoins

Évidemment, le récit dans ce livre est celui de Christopher. On le voit peu à peu prendre conscience de son parcours, revivre ses souvenirs, on en sait un peu plus sur cette fugue et sur le pourquoi. Et surtout on le voit se questionner que ce soit sur lui-même mais aussi sur le jeu.

L’histoire ne fait pas dans la dentelle, on lit des faits bruts, une réalité sur les adultes/enfants qui vivent dans la rue, chacun pour une raison mais pas par choix.

Ce livre nous amène à réfléchir sur la société de consommation, sur la technologie, les réseaux sociaux et du fait que la plupart du temps nous ne réalisons pas la chance que nous avons car nous prenons tout pour acquis.

On s’attache à Christopher, mais aussi à son ami Jimmy. L’histoire se passe à Londres mais elle pourrait se dérouler en France qu’elle resterait vraie et réaliste.

Un livre qui reflète parfaitement les travers de la société dans sa globalité.

Un livre qui ne peut pas laisser indifférent ! A lire !

 

La pyramide des besoins humains de Caroline Solé

Éditions l’École des loisirs , 2015

Les Fiancés de l’hiver * La Passe-Miroir #1 *

Quel livre génial !
Tout simplement fascinant ! Tant par son univers que par ses personnages. Et le style est si bon, si fluide et agréable que l’on tourne les pages sans s’en rendre compte, tellement on est absorbé par les mots ! C’est une véritable réussite !

J’ai adoré cet univers fantastique si riche mais tellement bien expliqué. A chaque chapitre on en apprend davantage, à la fois à travers la découverte d’Ophélie que par les révélations.

Dans ce monde, il y a des Arches, chacune avec sa spécialité. Sur Anima *l’Arche d’Ophélie*, les habitants ont le pouvoir d’interagir avec les objets. Sur l’Arche du Pôle *celle de Thorn* il existe 3 clans, chacun essayant de prendre le pouvoir sur les 2 autres avec leurs dons.

Quant aux personnages c’est simple Ophélie est de plus en plus intéressante, beaucoup plus forte que l’on ne le pense, on s’identifie et on la suit dans cette aventure qui connait beaucoup de péripéties.

« Passer les miroirs, ça demande de s’affronter soi-même, avait dit le grand-oncle. Ceux qui se voilent la face, ceux qui se mentent à eux-mêmes, ceux qui se voient mieux qu’ils sont, ils pourront jamais. »
Thorn, le potentiel masculin est un personnage mystérieux, à la fois attachant, swoonant et « contrariant ». On a hâte de le percer à jour !
La tante Berenilde est assez surprenante je dois le reconnaitre. On ne cesse de changer d’avis au cours de notre lecture.
La tante Roseline devient attachante et fait office d’ancre dans la réalité d’Ophélie.
« Tu es la personnalité la plus forte de la famille, ma petite. Oublie ce que je t’ai dit la dernière fois. Je te prédis que la volonté de ton mari se brisera sur la tienne. »
J’ai également aimé les personnages un peu plus secondaires comme le grand oncle génial d’Ophélie, Renard, Gaëlle, la Mère Hildegarde et évidemment le casanova de Clairdelune Archibald.
« Archibald finit par lâcher un profond soupir.
– Je vous avoue que je suis un peu déçu. Il aurait été follement amusant d’avoir la promise de Thorn sous la main.
– Et pourquoi cela ? demandra-t-elle avec un sourcillement.
– Mais pour la déflorer, bien entendu.
Ophélie battit des paupières. C’était la déclaration la plus inattendue qu’on lui avait jamais faite. »
Finalement je me rend compte qu’il m’est diffcile de coucher par écrit tous mes ressentis pour ce livre !
La magie a totalement opéré ! J’ai adoré l’univers, le monde des clans, les révélations, les craintes pour Ophélie, les phrases de Thorn…
« Votre sort est une réelle préoccupation pour moi. »

Bien que complétement différent ce livre me fait un peu penser à Harry Potter, dans la mesure où je suis entrée dans l’univers et que je n’ai eu aucune envie d’en ressortir et que j’ai hâte de lire la suite qui promet d’être une saga formidable !

Il y a des livres et des univers qui font la différence, qui se démarquent sans que l’on s’en rende compte et c’est ce que ce livre est pour moi !

Alors oui je ne vous parle pas assez de l’histoire car je me dis que le mieux que je puisse faire pour vous c’est de vous laissez le découvrir.

Mais pour ceux d’entre vous qui veulent un résumé sachez que l’on suit Ophélie, une Animiste, qui travaille dans un Musée en tant que liseuse et qui du jour au lendemain se voit promise à Thorn, un habitant de l’arche du Pôle. Tout les oppose et on va découvrir en même temps qu’Ophélie que son futur est pavé de dangers, de découvertes, de beaucoup de questions, de révélations, à la fois sur les situations mais aussi sur elle même.

Alors si vous voulez du dépaysement, entrer dans un univers fascinant, rencontrer des personnages géniaux et faire partie de cette aventure, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

S’il faut encore vous convaincre, voici le billet de Cess :)

Heart logo

 

 

Message for bears – November

 

Les Fiancés de l’hiver* La Passe-Miroir #1 * de Christelle Dabos
Édition Gallimard Jeunesse, 2013

 

Le tome 2 est sorti en octobre et va bientôt être lu c’est certain !
Cette série comportera 4 tomes ! * hiiiiiiiiii*

 

1st in a Series logo 2
Livre doudou

Hell & High Water #1 * THIRDS #1*

Hell & High Water

♡ Coup de coeur ! ♡

Oh la la !!! Nouvelle série favorite !!!

Je ne sais pas pas où commencer pour vous dire à quel point j’aime ce tome et l’introduction de cette série ! Tout est là !

Un univers original où cohabitent Humains et Therians , c’est-à-dire des hommes touchés autrefois par un virus qui a évolué et qui se transforment en animaux *félins surtout*.

Therians — Shifters brought about through the mutation of Human DNA 
as a result of the Eppione.8 vaccine.

Du moins, c’est l’idéal qui est recherché car des événements vont mener cette entente au bord d’une guérilla.

En plus de l’univers, les personnages sont géniaux, les principaux comme secondaires !

Dex est un agent de police qui se voit muté au THIRDS c’est-à-dire une organisation du gouvernement qui gère les affaires entre Therians & Humains.

THIRDS (Therian-Human Intelligence Recon Defense Squadron) —
An elite, military funded agency comprised of an equal number of 
Human and Therian agents and intended to uphold the law for all
its citizens without prejudice.

Dex Daley est handsome et tellement tellement drôle ! Dès les premières secondes je l’ai adoré !!!

“I am fucking charming!” Dex shouted, his entire face going beet red. “I am the most charming motherfucker you will ever know, so kiss my perfectly perky ass!”

Son humour, son easy going, tout en sachant quand être sérieux. Il m’a un peu fait penser au personnage de Dean Winchester dans Supernatural *la série tv*. Et ceux qui me connaissent savent à quel point j’aime cette série d’amour, donc imaginez combien je suis en fusion totale avec THIRDS !

Don’t worry, fella. He needs a minute to take in all the awesome.

Puis nous avons Sloane Brodie, le nouveau partenaire attachant de Dex et aussi le Team Leader de la Destructive Delta aka la team qui intervient dans les cas les plus graves. Sloane qu’on apprend à connaître au fil des pages car dès le début on sait qu’il est encore en plein deuil de son ancien partenaire : Gabe, tué lors d’une rencontre avec un de ses informateurs. Ce deuil se répercute d’ailleurs à l’ensemble de la team qui gère comme elle peut cette perte.

Mais Dex est une personne solaire et va peu à peu libérer sa team de ce brouillard et les aider à faire face et move on ! Malgré des réticences au début, Sloane va vite se rendre à l’évidence que Dex est un bon partenaire et surtout bon pour toute l’équipe. Il va donc tenter de tisser des liens avec lui. En revanche, ce qu’il n’avait pas prévu c’était que Dex allait le rendre fou *cf quote*, ah et aussi qu’il y ait une attraction entre eux*sourire extatique*

Dex à Sloane :

“Now how do I access Google?”
Was he serious? “Why do you need Google?”
“When don’t you need Google?”
He was serious. “How about when you have a powerful, multimillion dollar government interface linked to numerous intelligence agencies across the globe right in front of you.”
Dex squinted at him, his lips pursed thoughtfully. “So… is that a no on Google?”
“Are you on medication?”

 

This situation was a heart attack waiting to happen. He just knew it. The stress of the job, now this. Yep, he was going to keel over. He could see the writing on his tombstone now: Sloane Brodie departed this world at age 37 due to massive coronary trauma as a result of idiot partner Dexter J. Daley.

J’ai aimé leur relation, les ping pong verbaux, les tests, le lâcher prise ! J’ai aimé voir Sloane se poser des questions et que la crédibilité du deuil de Gabe reste car Sloane n’est pas prêt pour une nouvelle relation aussi vite. *Little spoiler* J’ai aimé que l’auteur ne conclût pas de suite à une relation entre eux. *Little spoiler*

Quant aux personnages secondaires c’est-à-dire toute la famille de Dex : Cael son petit frère Therians tellement attachant que j’ai hâte de découvrir ; Tony son père adoptif, tolérant et aimant, qui sont tous les deux membres de la Destructive Delta comme Dex. Puis nous avons les autres membres de la team, Ash qui réserve plein de surprises c’est évident ! Calvin et Hobbs qui sont encore assez mystérieux. Rosa et Letty les deux filles badass de la team ! On s’attache à tous très très vite et ils deviennent un peu aussi de la famille pour nous !

_ « Cael, come on. Stop licking the dude. That’s gross. »
Letty let out a snort. « Please, like you don’t lick dudes. »
_ « That’s different, » Dex explained with a grimace. « None of those dudes were Ash. Besides, last time I checked, Ash was allergic to nuts. »

Je disais donc nous avons un univers top, des persos géniaux et puis une enquête qui tient la route, qui est l’investigateur de ce début de guérilla et pourquoi ! Le style, l’histoire sont prenants et addictifs, on ne peut pas lâcher le livre !

On passe de la tension au rire voire fou rire, aux « aww », au swoon et on recommence le mood swing!

Je vous annonce donc un nouveau coup de coeur pour moi ! * hello captain obvious ! *

Un livre que j’aime autant, que je ne peux pas lâcher et en même temps ne veux pas finir ne peut être décrit autrement !

Vivement la suite et ASAP !

Moment partagé avec Cess, voici son billet :)

 

heart buée

 

Until the ribbon breaks – One way or another

 

 

 

 

Hell & High Water * THIRDS #1* by Charlie Cochet

 Dreamspinner Press , 2014

 

CCochet-NYC-Division190   Destructive-Delta-Logo-Opt sans fond

1st in a Series logo 2

 

Life in outer space

life in outer space

Oh la la !

Ce livre est parfait ! Tout est là !!!

Un héros un peu nerd, passionné de film, avec de la répartie et tellement cute !

Un groupe d’amis tous plus attachants les uns que les autres : Allison, Adrian et Mike.

Des références tops et drôles !

Des dialogues swoon, touchants et hilarants !

Une histoire d’amitié poignante !

Une histoire d’amour so so cute !!!

Et beaucoup beaucoup d’émotions ! On passe du rire aux larmes, aux moments tellement émouvants que tu as les larmes aux yeux et le smile across your face !

 

 “He looks me up and down blankly. ‘So. No Speedos?’
‘I left them in my other bag with my muscle shirts and tanning spray. You?”

 

Ce livre est clairement un feel good book !

On pourrait penser qu’avec ce que je viens de dire et le fait que ce soit du YA que le livre est léger mais non !

Beaucoup de thèmes importants y sont abordés : l’homosexualité, le divorce, la gestion pour l’adolescent, la pression de « tu vas faire quoi plus tard », l’amitié et comment aider ses amis quoiqu’il arrive, la relation parent/ado et puis le premier émoi.

 

Un feel good book intelligent, remplis d’émotions, d’amour, de punch line, de références passant de Star Wars à Halloween à « Nobody puts Baby in a corner » et qui vous donne le sourire !

Je ne peux que recommander !

Sam est génial, ses répliques, sa façon de penser, de réagir, ses descriptions de Camilla, sa façon de la connaitre, de reconnaitre ses différents sourires.

Et Camilla est une bouffée de bonheur dans ce groupe ! Elle rayonne et les aide à prendre part à leur vie !

 

Quand je repense aux déclarations, je suis tellement touchée par ce qui est dit !

Ce livre ne peut pas vous laisser indifférent !

 

Heart logo

Fort Atlantic- Let your heart hold fast ♫

 

 

 

Life in outer space de Melissa Keil

Hardie Grant Egmont Edition, 2013

 

YA romance 7

 

Cut and Run #1, #2 , #3 et #4

cut & run #1

 

Une première fois dans le M/M et je dois dire que je suis assez surprise.

L’affaire était vraiment intéressante, j’ai aimé confronter mes théories à celle de Ty Grady et Zane Garrett.

J’ai aussi beaucoup aimé leur relation, d’abord détestable puis après leurs joutes verbales, la montée en pression, les passages tendres.

Quant aux personnages, je dois dire que j’ai une préférence pour Ty, Zane m’a un peu agacé avec son comportement « pleurnicheur » ^^

Néanmoins, j’ai pas mal buté sur la traduction *assez horrible, les phrases sont traduites mot à mot * et sur certaines répliques assez bateaux et clichées. Et puis tous ces passages à base de « 3 mois après » qui frustrent et ralentissent l’histoire.

 

Traque à New York * Cut & Run #1 *  de Madeleine Urban et Abigail Roux

Dreamspinner Press Edition, 2013

 

************************************

 

 

Que de différences avec ce tome !

Bien que là aussi Ty & Zane ne soient pas exemptés du danger, j’ai trouvé ce tome plus touchant et plus tendre. On se surprend à faire des « aww », à se dire que ce geste est tellement chou

Évidemment, ils doivent faire face à une enquête même en vacances mais cela ne va pas les empêcher de s’interroger sur leur relation.

La rencontre avec la famille de Ty et surtout Deuce, le frère psy va aider Ty et Zane à se poser les vraies questions.

J’ai aimé voir Ty prendre le temps de la réflexion, le voir un peu baisser sa garde.

Quant à Zane, je dois dire que c’est une assez bonne surprise, il est moins mais alors beaucoup moins agaçant que dans le tome précédent.

Le point plus de ce tome est que l’on a les points de vue à la fois de Deuce mais aussi d’Earl le père de Ty. Ce qui nous permet d’avoir un regard extérieur sur la relation de Ty & Zane en plus de connaitre leurs pensées.

Un tome touchant qui m’incite forcément à lire la suite.

 

Break en montagne * Cut & Run #2 *  de Madeleine Urban et Abigail Roux

Dreamspinner Press Edition, 2014

 

************************************

 

 

Je ne sais pas si c’est ce tome que j’ai préféré ou pas.
J’hésite mais je dois reconnaitre que celui-ci apporte son lot d’émotions et de sensations.

 

Ty est décidément plein de surprise et j’ai adoré le voir lâcher prise et profiter !

Quant à Zane, j’ai aimé qu’il perde un peu le contrôle! Même si tous ses non-dits engendre beaucoup de « Oh really!! », « Come on !! » pendant ma lecture !

Et je salue les petites phrases de Ty pleines de swooon, tout comme certaines scènes ! :)

A part ça, ne nous voilons pas la face, l’enquête était assez accessoire et beaucoup moins poussée mais bon franchement who cares ?! ^^

Ce tome est un tome de transition dans leur histoire et c’est ça que l’on veut !

 

Mascarade en croisière * Cut & Run #3 *  de Madeleine Urban et Abigail Roux

Dreamspinner Press Edition, 2014

 

************************************

 

 

Oh la la on ne pourra pas dire que ce tome manque d’émotions !

On passe du sourire, au swoon puis au « oh non! » !

Ty & Zane sont tellement choux  et leur relation évolue petit à petit. Certaines déclarations sont tellement swoooon !!! On en apprend un peu plus sur chacun d’eux, même s’il reste encore des secrets, quelques non dits alors que maintenant ils pourraient parler de leur passé !

Zane est assez surprenant dans ce tome, malgré ce qui lui tombe dessus! Et ça fait du bien de ne pas voir Zane être un peu « boulet » !

Ty quant à lui est toujours parfait malgré un moment où on a envie de le secouer !!!

A côté de ça, l’enquête, qui les prend pour cible, continue en toile de fond : braquages de banque et bombes à Baltimore. Mais je dois avouer que l’enquête m’importait assez peu dans ce tome ^^

 

Alors oui, il y a des défauts dans cette série *et ce tome*, l’intrigue qui n’est pas poussée à fond, l’enquête avec de gros détails manquants, les mots « fredonner » et « renifler » à chaque page, Ty & Zane qui ne s’interrogent pas assez sur leur passé mais qu’importe !

On s’attache à eux, on a du mal à les quitter, on veut savoir comment cela va évoluer, ce qu’il va leur arriver etc.

Évidemment j’enchaine ! On ne peut pas me laisser avec cette fin même s’il semblerait que le sens en VO et en VF diffère quelque peu et qu’en lisant la VO on a moins envie de crier ! ^^

 

Hozier – Work song

* Voici LA chanson qui va m’accompagner pendant toute la série, est-ce utile que je vous rappelle mon amour pour Hozier ?  *

 

Émeutes à Baltimore * Cut & Run #4 *  de Madeleine Urban et Abigail Roux

Dreamspinner Press Edition, 2014

 

Évidemment la suite est au programme ! Et comme je n’ai pas de patience, je vais me lancer en VO ^^

A noter que la traduction est beaucoup mieux à partir du tome 2, même si bon les mots « fredonner » et « renifler » sont toujours bien présents malheureusement ! * oui je suis arrivée au bout du bout avec ces mots lol *

Cess ne me contredira pas là dessus vu que nous avons lu *et analysé^^ * ensemble les tomes, vous trouverez son billet ici :) et ceux de Penny ici :)

 

Et pour bien finir ce billet voici mon casting ou du moins l’idée que je me fais de Ty & Zane * oui je me fais plaisir !! Le cast de l’auteur ne me plaît pas trop… ^^ *

 

Ty Grady : Un savoureux mélange de Tom Hardy  et Taylor Kitsch

I swear it is something about those tatts, beard, lips hell the whole package. tom hardy.. ya thats pretty much what my face looks like right now too  https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/4d/d8/11/4dd81156feeea36f0ce627f4f09eba63.jpg
https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/46/5b/ef/465befbc16dcad7df096fd3ecbbc3497.jpg

 

 Zane Garrett : Justin Joslin

 

Justice Joslin Justice Joslin for Simons. (Zane book )

Burned * Fever #7 *

Burned

Oh lala !!!

Quel plaisir de retrouver Barrons et Mac aussi !

Burned est un bon mix entre Shadowfever et Iced !

Ryo est plus présent, j’ai adoré en apprendre plus sur lui et sur les 9 ! J’ai aimé être plus présente à Chesters et voir comment ils vivent ensemble!

J’ai aimé retrouver Lor également, ses répliques et son « Honey » ^^

A vrai dire je ne sais pas comment vous parler de ce tome sans trop en dire…

J’ai adoré retrouver l’univers de KMM, retrouver le groupe, vivre les situations chaotiques qui s’enchainent et voir comment ils vont s’en sortir.

J’ai ri, j’ai swooné, j’ai crié, au bout d’un moment je ne parlais plus qu’en onomatopée ! Comme d’habitude KMM nous réserve des twists, des surprises, des situations « No Way ».

Les dialogues sont géniaux, on retrouve les conversations silencieuses de Mac et Barrons, j’aurais aimé que l’on retrouve aussi celles de Ryo et Dani. Dani qui manque, on s’inquiète, on espère !

“But we have to—
No we don’t.
But we can’t—
Yes we can.
But she doesn’t—
She’ll figure it out.
But it’s—
Not your fault and not your problem.
But I’m the one—
Bloody hell, Ms. Lane, how many “buts” are you going to throw at me besides the only one I want?”
J’ai aimé en savoir plus sur le Roi Unseelie et voir son amour pour la Concubine.

J’ai aimé retrouver les Highlanders, même si Christian m’a fendu le coeur dans ce tome …

En fait le gros plus de Burned, c’est l’alternance des POV ! On passe d’une situation à une autre et cela nous permet de tout savoir, d’établir des théories, d’avoir des questions encore et toujours et surtout d’avoir une vue d’ensemble sur toute l’action ! La menace qui a commencé dans Iced, évolue et devient de plus en plus pesante dans Burned !

Chaque action a un impact sur la suite, tout le monde place ses pions et la grande partie commence…

“Life is a gift. You fight to keep it. You never quit. Never.”

Mais cette fin ! Really ! On a tellement hâte d’avoir la suite, qui est si loin …

Pour conclure je dirais que ce livre a tous les ingrédients qui font que j’aime d’amour cette série même si ce tome est pour moi celui de la transition et que le meilleur reste à venir avec les autres livres, à savoir Feversong et Feverborn * du moins pour le moment ^^ *

Merci Céline de m’avoir suivi pour la lecture au ralenti :)

Voici les billets des copines de LC : Cess, Sandy …

heart buée

 

Jim Dooley – Red Mist ♫

 

 

 

Burned * Fever #7 * de Karen Marie Moning

Delacorte Press , Hardcover, 2015

 

fever series

Iced * Fever #6 *

Iced

Mon marathon Fever en VO se poursuit avec *enfin* Iced !

Évidemment j’ai A.D.O.R.E !!!

J’ai adoré retrouver Dani, sa personnalité, son humour, son envie de vivre. Elle apporte une fraicheur aux événements, son POV est génial !

J’ai adoré retrouver le monde / l’univers que j’aime d’amour !

J’ai adoré retrouver les hommes de Barrons ! Ryodan qui devient  de plus en plus intéressant, j’ai hâte d’en savoir plus sur lui et de voir ses réactions! Lor qui est définitivement on my list ! De l’humour, des répliques hilarantes, à double sens. Et le « honey » de Lor à Dani, je trouve ça chou !

J’ai adoré retrouver Jericho of course même s’il n’est pas au premier plan.

J’ai adoré retrouver Mac même si de loin elle aussi.

J’ai adoré retrouver Christian, suivre son évolution, son humour, son obsession et ses répliques.

J’ai adoré en découvrir plus sur Dancer, qui est définitivement un personnage très intéressant et qui promet pleins de surprises !

J’ai adoré retrouver Kat et la voir évoluer avec les sidhe seer.

Dans ce tome on passe par toutes les émotions : le rire, la crainte, le swoooooon, la colère et on se pose toujours autant de questions !

KMM nous propose encore une fois un univers riche, des surprises, des intrigues. Ce tome n’y fait pas exception au contraire on va suivre les POV de Dani, celui de Kat, lors de cette nouvelle menace qui surplombe Dublin !

Dois-je en dire plus ?

Pour ma part j’ai aimé ne rien savoir avant de le commencer. J’ai aimé être encore une fois embarquée par la magie et les mots de KMM. J’ai tout aimé !!!

Et j’ai peu de doute que ce ne soit pas la même chose pour Burned !

heart buée

 

Jim Dooley – Red Mist ♫

 

 

 

Iced * Fever #6 * de Karen Marie Moning

Dell Edition, Paperback, 2014

 

Voici la couv’ géniale de la hardcover…

https://i2.wp.com/img2.imagesbn.com/p/9780385344401_p0_v1_s260x420.JPG

fever series

 

Easy

EasyAttention Swoon  !

Comme c’est souvent le cas, j’ai ce livre depuis 1000 ans dans ma bibli et je le lis que maintenant… Et comme de bien entendu la question que l’on se pose est  » Pourquoi je le lis que maintenant ? «  parce que pfiouuu j’aurai pu rencontrer Lucas depuis 2-3 ans …

Anyway, mieux vaut tard que jamais car j’ai adoré ! Le timing était parfait et j’ai été embarqué dès le début par l’histoire. Jacqueline voit son monde s’écrouler quand Kennedy la quitte, ses cours, ses notes, ses habitudes, sa propre personne en tant que Jacqueline et plus Jackie.. Elle va réapprendre à avoir du recul et commencer à vivre pour elle. Et sur sa route, elle va rencontrer Lucas.

Lucas, le hot boy mystérieux, artiste dans l’âme, tatoué, un peu à part des autres. Autrement dit, *le swoon total ! * tout le contraire du golden boy *relou je-sais-tout* de Kennedy.

Ils vont peu à peu se découvrir, apprendre à se connaitre …

En fait, vous savez quoi ?! Je pense que c’est tout ce dont vous avez besoin de savoir de ce livre ! A quoi bon vous pitcher l’histoire alors que la découverte, la rencontre avec les personnages est le meilleur moment !

Mais je suis nice, je vais vous dire deux trois choses !

Easy est une histoire d’amour tout en slow motion. On vit les moments au ralenti : les bons, les moins bons. Le style de Tammara Webber nous permet de voir les scènes comme si nous y étions.

Vous voulez du swoon? De bons personnages ? De la douceur, de la tendresse, de la passion ? Et bien ce livre est pour vous ! Ah et évidemment, je n’oublie pas Lucas, mais je suis sûre que vous êtes déjà convaincu par lui !

Alors oui ce n’est pas une histoire d’amour épique mais whatever on passe un très très bon moment en leur compagnie !

Laissez vous tenter et swooner ! :)

 

Coldplay – Midnight

 

Easy * Contours of the Heart #1 *  de Tammara Webber

Penguin Berkley Edition, 2012

NA 1