Mot du Libraire #1

Voici mon nouveau rendez-vous « Le Mot du Libraire » !
Vous y retrouverez des avis courts, parfois sur :
– des livres non chroniqués mais dont je veux vous parler
– des livres que je souhaite mettre en avant, une sorte de piqûre de rappel *ahem*
stamps 1 transparent
Et quoi de mieux pour inaugurer ce rendez-vous que, selon moi, la série de l’été ?

Je me dois de vous parler d’une série coup de coeur, dont je trouve que l’on ne parle pas assez !

Pour voir en plus grand

Pourquoi Follow Me sort du lot ?

🔹 Des personnages réalistes et crédibles !
Vous en avez marre des romans clichés, avec toujours les mêmes personnages ?
Et bien c’est tout ce que vous ne trouverez pas dans ces livres ! Ici, vous n’avez que des personnalités différentes, des héroïnes fortes, mais c’est aussi le cas des personnages masculins.

Pas de faux semblant et de personnages caricaturaux !

🔹 Des thèmes actuels
Vous voulez lire des histoires réalistes, qui peuvent nous arriver à tous ? Follow me est pour vous !

On y aborde le métier d’infirmier libéral, la maladie, et tout cela en profondeur et pas en excuse pour poser un contexte.

🔹 No drama

Thèmes actuels mais no drama inutile ! Pas de pathos, de larmoyant. C’est juste et crédible !

🔹 La musique
Une playlist top et la musique comme personnage à part entière !

🔹 Une histoire d’amour mais pas que
Vous ne lisez pas de romance ? (du moins c’est  ce que vous croyez, mais ceci est un autre débat)
Et bien ça tombe bien, car ce n’est pas le cœur de la série Follow Me.

Follow Me c’est avant tout un hymne à l’amitié, la famille que l’on se choisit, sur qui compter, no matter what. Et si en plus, vous avez l’impression de faire partie de la bande, pourquoi se priver de ce moment ?

🔹 Un style
Vous en avez marre de lire/voir des romans crus aberrants et où le sexe
(ou la séduction seulement) rime avec vulgaire?
Et bien vous ne trouverez pas cela avec le style de Fleur Hana !

C’est un style tout en délicatesse, que ce soit pour aborder les thèmes plus graves, que pour parler de ses personnages. Le point fort de Fleur Hana est de nous faire rire, même quand vous ne pensiez pas que ce serez le cas, et tout cela de façon très naturelle !

Alors pour finir je vous dirais que la série Follow Me, c’est comme entrer dans un cocon, être dans sa bulle avec une bande d’amis qui pourrait être la nôtre.

C’est sourire, des papillons, c’est rire, pleurer, être touché, s’interroger, être surpris et se dire que tout ceci pour se passer dans la vraie vie. Car en plus de tous les points plus haut, il y a aussi le fait que l’histoire se déroule en France, dans le Sud, et renforce cette impression d’authenticité.

 

Je ne peux que vous recommander cette série qui est pour moi à lire et parfaite pour l’été !
(well pour toutes saisons too)
Il y a peu d’auteurs françaises qui me touchent mais Fleur Hana en fait partie !

 

Et si vous n’êtes pas encore convaincue * Scandal ! * voici mes billets des tomes #1 , #2 , #3 !

 

Publicités

Wallbanger * Cocktail #1 *

Ou quand je vous parle enfin d’un livre que j’ai lu en anglais depuis pfiou…Et qu’il a eu le temps de sortir en français… ahem

Génial ! Génial ! Génial !

J’ai adoré ! Tout est là !

C’est drôle, il y a beaucoup de swoon, les personnages sont tops, les dialogues sont géniaux ! Bref, une romance parfaite !

Caroline, commence un nouveau boulot, une évolution dans sa carrière et emménage donc dans un nouvel appart.

“You know those moments when everything is exactly the way it was meant to be? When you find yourself and your entire universe aligning in perfect synchronization, and you know you couldn’t possibly be more content? I was inside that very moment, and fully conscious of it.”

Elle découvre alors que son voisin de palier est très actif dans sa chambre à coucher et que cette activité fait trembler le mur qu’il partagent.

“Now you listen here, mister,” I said, trying for a more adult tone. “I’m not going to spend every night listening to you try to crash you girl’s head through my wall with the force of your dick alone!”

Un soir, Caroline excédée, décide d’y mettre fin et c’est à ce moment qu’elle rencontre le fameux Simon. Simon, handsome, photographe globe trotteur.

“The right woman for you wouldn’t want you to change anything about your life. She wouldn’t rock your boat, she’d jump right in and sail it with you.”

La montée en pression va crescendo. Leur flirt devient de moins en moins subtil, les jeux de mot et sous-entendus sont délicieux. J’ai vraiment beaucoup aimé et puis quand il y a eu la quote de Pacey from Dawson’s creek, ce livre ne pouvait pas être meilleur !

Bref une romance parfaite ! Aussi bon qu’un Higgins et aussi drôle que Tangled d’Emma Chase !

 

Wallbanger * Cocktail #1 * d’Alice Clayton

Gallery Books, 2013

Dernière chance * Follow Me #3 *

Pfiou ! Encore une réussite !

On retrouve tout ce qui fait que j’adore cette série depuis le début ! * Vous pouvez retrouver mes billets des tomes #1 et #2 *

C’est touchant, terriblement drôle, juste : que ce soit les situations, le thème de la maladie, et les personnages. Fleur réussit une fois encore un personnage touchant !

J’avais hâte de découvrir vraiment Sofiane et je ne suis pas du tout déçue ! Le fait d’avoir son point de vue est encore mieux et apporte un véritable plus, que ce soit pour son histoire mais aussi son regard sur ses amis. J’ai adoré retrouvé tout le monde aussi !

Moi ça va, je le vis bien. C’est toi qui y perds, Audrey. Je veux dire, sincèrement… Regarde-moi.

— Quoi ?

— Tu sais que tu me trouves sexy.

– Je…

— Non, mais ne sois pas embarrassée. C’est une réaction normale. C’est sain.

– Sof, tu es tellement arrogant, que je ne sais pas quoi te répondre.

— Tu pourrais me dire « toi et moi, ta chambre, maintenant ».

– Sofiane…

— Ou ta chambre, hein, je ne suis pas difficile.

– Sof.

— J’arrête. Promis.

Quant à Audrey, elle est très touchante, on continue à s’attacher à elle et et à en apprendre sur elle et sa vie, son passé, chose qui restait assez mystérieux dans les tomes précédents. Et le couple qu’ils forment est à l’image de Sofiane : sans filtre, que ce soit les phrases ou le sexe.

L’arrivée d’Anaïs, la soeur de Sofiane, apporte un plus dans notre découverte de Sofiane (évidemment les anecdotes fusent) mais aussi dans la dynamique de groupe.

– Poulain! Tu m’as encore eu en faisant diversion.

– Poulain?

– Ouais…

– Je refuse d’arrêter de dire « putain ». Ce n’est pas un gros mot, ça fait partie du folklore local. C’est une ponctuation! C’est une fierté! On ne respecte donc plus rien, dans ce monde?

– T’emballe pas, on sait tous les deux que tu finiras par dire « poulain » uniquement parce que ça te fait rire.

– Ouaip.

– Donc, elle a compris quelque chose.

– D’après toi, les pingouins ont des genoux ?

Il me regarde en plissant les yeux et je le vois en direct réaliser que ma question n’est pas dénuée de sens.

– Attends, c’est compliqué. Je n’ai jamais vu un pingouin plier les jambes. Mais normalement, enfin je veux dire… Poulain, j’en sais rien! Tu fais chier, Sof! Je te parlais d’Audrey !

Fleur Hana réussit une fois encore un tome de qualitéémotions, pudeur, rires, passion, amour et amitié sont accompagnés de thèmes plus sérieux : le métier d’infirmier, la maladie, mais sans jamais aller dans le pathos.

C’est un peu avec tristesse que l’on ferme ce livre et que l’on doit quitter ce groupe merveilleux !

 

Kings of Leon – WALLS

 

Dernière chance * Follow #3 * de Fleur Hana

Édition Hugo New Romance, 2017

 

Irresistibly yours * Oxford #1 *

Quel bon moment !

Voici une très bonne romance contemporaine !

On retrouve tout ce qui fait que j’avais beaucoup aimé la série de Julie JamesFBI/ US attorney.

Ici nous retrouvons un groupe d’amis qui bossent dans le même building. Les hommes appartiennent au magazine Oxford quant aux femmes, elles sont chez Stilleto magazine.

Tout commence quand Penelope Pope, notre héroïne, postule pour un poste d’éditrice sportive chez Oxford. Seulement Cole Sharpe , qui a tous ses amis dans ce magazine, et y bosse également en freelance, attend que ce poste lui soit attribué depuis très longtemps. C’est ainsi que le boss, Cassidy, décide de les mettre en compétition et de commencer les entretiens.

J’ai aimé la relation que Cole a avec ses amis, ce groupe qui se charrie et prend soin les uns des autres. J’ai d’ailleurs très hâte de lire le tome sur Lincoln, un des amis, qui promet de bonnes choses.

J’ai été touchée par Penelope et son côté no secure, qui se comprend un peu avec ce qu’elle a vécu.

“You’re telling me you didn’t feel anything with that kiss?”

J’ai beaucoup aimé leur relation, les répliques mais aussi que Penelope soit complétement intégrée dans ce groupe.

Ce tome m’a donné très envie de lire la série Sex, Love & Stiletto d’ailleurs ! Car oui Irresistibly yours est le spin off de celle-ci.

Bref, de bons moments en perspective à venir !

Voici un extrait sur le site de l’auteur !

 

Irresistibly yours * Oxford #1 * de Lauren Layne

Loveswept, 2015

Nouvelle chance * Follow Me #2 *

J’ai adoré !

Anthony est mon personnage préférée et je ne suis pas du tout déçue par son tome.

J’ai adoré en savoir plus sur lui, son passé, le voir attendri, touché, s’énerver, rire, lâcher prise.

« J’ai besoin que ça fonctionne. Me prouver que, malgré l’échec de mon plan A, les autres lettres de l’alphabet sont à portée de main. »

J’ai adoré le voir tomber amoureux, le voir en mode infirmier. J’ai aimé que l’univers médical soit plus présent, que le livre représente bien la dureté du travail : que ce soit pendant mais surtout l’après. On y pense pas assez mais il est parfois difficile de faire la coupure, surtout avec des patients, je pense notamment à Aurélie… où l’auteur nous émeut mais sans jamais tomber dans le larmoyant-pathos.

Quant à Margaux, j’ai mis du temps à l’apprécier, par rapport à sa personnalité de façade – la personne froide et distante – derrière un look de Pin Up des années 50, son comportement , sa façon de faire et puis petit à petit, « Clochette » arrive naturellement à s’intégrer et à faire partie du groupe. J’ai d’ailleurs adoré retrouver toute la bande et ma petite Emma !

« – Et le bisou qui guérit tout, Anthony, oublie pas ». Emma referme aussitôt.

Au niveau du style de l’auteur, j’adore son ton délicat, on prend son temps, on se laisse porter et qu’est ce que l’on rit. L’auteur arrive parfaitement à nous créer un cocoon où l’on fait nous aussi partie du groupe. Le véritable talent de Fleur Hana est qu’elle arrive à créer une romance qui pourrait arriver dans la vraie vie, c’est juste, c’est crédible et parfaitement réaliste.

J’ai tellement hâte de retrouver la bande mais surtout Sofiane qui, au fil des tomes, est de plus en plus touchant ! Le couple Sofiane – Audrey promet de très très bonnes choses !

 

Kings of Leon – WALLS ♫

 

Nouvelle chance * Follow #2 * de Fleur Hana

Édition Hugo New Romance, 2017

Kate Daniels #1 & #2

Je vous parle enfin de la série !

*oui bon ok ce billet était dans mes brouillons depuis quelques temps… Guilty*

Le tome 1 m’attendait depuis pfiouu … une éternité ! (cf: édition collector)

Mais le retard m’a permis d’enchaîner les tomes !

Edit : A l’heure d’aujourd’hui je suis, à quelques tomes près, à jour. Et c’est une de mes séries PRÉFÉRÉES d’Urban Fantasy !!! Just so you know *wink wink*

Anyway, pour le moment je vais vous parler des deux premiers tomes !

stamps 1 transparent

J’ai passé un excellent moment !

On ne va pas se mentir, l’univers est très riche, les informations super denses et si vous n’êtes pas à fond dans le livre on ne comprend pas tout. (Petite précision : ce côté complexe et incompréhension venait de l’ancienne traduction, la nouvelle apporte plus de clarté)

Mais je dois dire que le timing était parfait cette fois et j’ai tout de suite accroché à l’histoire, au monde et aux personnages.

Tout commence par l’annonce de la mort de Greg, le tuteur de Kate et accessoirement connu sous le nom de Divin, membre de l’Ordre des Chevaliers de l’Aide Miséricordieuse.

Kate notre héroïne badass et mercenaire va forcément enfoncer quelques portes pour découvrir comment et qui a tué Greg. Elle enquête donc et très vite se retrouve au coeur d’une affaire beaucoup plus compliquée.

Dans cet Atlanta, la magie prend le dessus et se partage avec des vagues tech, c’est à dire quand la technologie moderne peut fonctionner normalement. En plus de la magie, Kate se retrouve confrontée au Peuple aka les vampires mais aussi la Meute aka l’ensemble des changeformes gouverné par le seul et l’unique Curran, Seigneur des Bêtes (titre méga pompeux). Comme vous pouvez le comprendre, Curran est le potentiel du livre * captain obvious I know *.

Les joutes verbales entre Kate et lui sont géniales et cette première rencontre est juste mythique !

“ Here, Kitty, Kitty, Kitty…”

Cependant les autres personnages se défendent bien et apportent un vrai plus. Derek, un membre de la Meute, est vraiment adorable et drôle, j’ai hâte d’en savoir plus sur lui. Puis il y a Jim qui promet de belle surprise.

J’ai aimé le caractère de Kate, ses réparties, ses réactions et j’ai hâte d’en savoir plus sur elle !

J’ai aimé Curran, sa loyauté, son sens de l’honneur pour les siens et ses réparties of course !

“I turned to leave and paused before the gap in the ruined wall. « One last thing, Your Majesty. I’d like a name I can put into my report, something shorter than typing out ‘The Leader of the Southern Shapechanger Faction.’ What should I call you? »
« Lord. »
I rolled my eyes.
He shrugged. « It’s short.”

J’ai aimé l’univers qui diffère totalement de ce que j’ai pu lire. Et on ne peut pas dire que l’univers est bâclé !

Évidemment j’enchaine car je veux en savoir plus !

 

Morsure magique * Kate Daniels #1* d’Ilona Andrews

Édition Mxm Bookmark, Coll Imaginaire, 2017

 

Je vous partage néanmoins ma version collector « Quand Narnia rencontre Star Wars »

 

 

arrow 1 transparent

 

Que d’émotions !

Cette série est vraiment de plus en plus intéressante ! L’univers est tellement riche, on apprend encore de nouvelles choses dans ce tome !

Kate doit faire face à une menace divine et a un tsunami magique. Évidemment, tout ne se passe pas aussi facilement qu’elle le voudrait. J’ai beaucoup aimé l’aspect mythologique et l’action est beaucoup plus présente.

“You don’t cause problems. You cause catastrophes.”

Les personnages sont toujours aussi géniaux ! J’ai adoré retrouver Derek, même si pas assez présent ici à mon goût.

Et Curran of course, qui petit à petit place ses pions tranquillement ! Ses petites phrases qui en dévoilent un peu plus et ses joutes verbales avec Kate  !

Kate qui ne cesse de me surprendre, autant par son côté badass bien développé que par sa sensibilité..

“What would I do without the moral compass of a teenage werewolf?”

J’ai aimé découvrir de nouveaux personnages comme Julie et Bran.

C’est simple, à partir d’un moment, je ne pouvais plus lâcher le livre et j’étais super tendue !

J’ai ri, souri, swooné, crié et je ne voulais pas les quitter ! Et cette fin est juste pfiou !

 

Denmark + winter – Enjoy the silence ♫

 

Brûlure magique * Kate Daniels #2 * d’Ilona Andrews

Édition Mxm Bookmark, Coll Imaginaire, 2017

 

La sortie des tomes suivants est prévue en Septembre !

 

Seconde Chance * Follow Me #1 *

Retour du blog avec un petit billet !

Nouvelle série de Fleur Hana et quelle bonne surprise !

Je me dois d’être honnête, j’ai lu la réédition de Feeling Good chez Hugo Romance et je ne peux pas dire que j’ai aimé. Je n’ai pas trop adhéré aux personnages, mais j’ai été intrigué par le style et l’humour de Fleur.

C’était mon premier Fleur Hana, je n’étais donc pas un public acquis pour Follow Me.  Sauf que, Follow Me est une romance contemporaine (et pas un érotique) * et la RC ça me parle ^^ * et une série inédite de l’auteur.

Je me suis dit « obligé, je lui donne une seconde chance » *wink wink référence au titre :D*

Et pari gagné ! J’ai adoré !

 

Ce premier tome retrace le couple Lise / Ange, mais pas que !

C’est avant tout l’histoire d’un groupe d’amis, un peu à la Friends, et qui font tous partie d’un cabinet médical. Et oui, welcome les infirmiers libéraux ! Nous rencontrons donc Ange, Anthony, Sofiane et Audrey, et quelle rencontre ! J’ai tout de suite aimé cette ambiance, ces taquineries, on a vraiment l’impression d’être ami avec eux !

C’est donc dans ce contexte que Lise fait son apparition. Lise et Ange se connaissent depuis le lycée,  ils étaient amoureux et quasi voisins. Ange et sa famille habitaient juste en face d’Annabelle, la grand-mère de cœur de Lise. Cette histoire a duré le temps du lycée et puis Lise a pris une décision : poursuivre ses études ailleurs et repartir à zéro.

9 ans plus tard, Lise est pleine de regrets mais quand Annabelle se blesse et a besoin d’assistance, elle n’hésite pas une seconde et prend ses dispositions pour elle. Évidemment, la probabilité de ne pas croiser Ange qui vit dans la région est nulle…

« Et si le destin le remet aujourd’hui sur ton chemin, ce n’est pas sans raison. Ne ferme pas les yeux sur l’évidence. »

C’est ainsi que tout commence !

J’ai aimé Lise, journaliste musicale pour un magazine spécialisé, son côté rock’n’roll, ses réflexions, son humour et son meilleur ami Loïc ! J’ai aimé qu’elle assume son erreur avec Ange et qu’elle sache ce qu’elle veut.

De son côté Ange est un personnage vraiment génial. Ce qu’il y a de super avec Fleur c’est qu’elle écrit avec les deux points de vues et j’ai adoré être dans la tête d’Ange.

On comprend ses craintes, son insécurité, c’est touchant mais sans dépasser la limite, ce n’est pas un héros paillasson. Les sentiments sont réels, criants de vérité.

« Elle s’échappe dans son univers et je la tiens par ce fil, celui qui la relie à moi depuis toujours. Je pensais qu’elle l’avait coupé. Il n’a jamais été plus solide que maintenant. »

Et puis nous avons Emma, la fille d’Ange et quelle petite fille formidable ! Drôle, pleine de fraicheur du haut de ces 5 ans et qui apporte tellement dans ce tome !

« Même que Lise, elle a dit que j’avais les mêmes cheveux et les mêmes yeux que mon papa et que même que nos fossettes c’est des armes pétales. »

​L’autre personnage indispensable c’est Annabelle. Il y a très peu d’auteurs qui décrivent avec autant de pudeur et de délicatesse la maladie et Fleur Hana y arrive avec brio. En lisant ceci, vous allez vous dire « oh non la maladie » mais l’auteur réussit vraiment à doser parfaitement ce qui fait que ça ne plombe pas du tout la lecture, ni l’histoire. Je dirais même que c’est tout le contraire ! C’est d’ailleurs ce que j’adore avec le style de Fleur, c’est qu’elle nous raconte une histoire qui nous parle, qui peut se passer dans la vraie vie, avec de vraies personnes. On s’identifie, on pleure, on rit, on glousse non stop et puis on swoon.

Ce qui me donne une transition parfaite pour vous parler des autres personnages qui apportent une véritable dynamique au groupe, à l’histoire du couple mais aussi à la série en générale.

Car chaque tome portera sur un couple, et j’ai tellement tellement hâte que vous découvriez celui d’Anthony et de Sofiane ! Chacun à sa manière a su me toucher, j’adore le côté clown de service ironique de Sofiane mais mon préféré de toute la série restera Anthony ! Et je vous en dis plus bientôt !

 

Comme ce très long billet le démontre, j’ai adoré ce tome !

J’ai adoré redécouvrir Fleur et son style qui a évolué, qui est devenu encore plus sensible, délicat, et le tout en gardant son humour !

 

Alors si vous voulez lire une romance contemporaine moderne, avec des thèmes actuels, rencontrer un groupe d’amis formidables, rire, swooner et le tout en musique (qui a une place à part entière dans ce livre) alors cette série et ce tome sont faits pour vous !!!

 

Kings of Leon – Walls ♫

 

Seconde chance * Follow #1 * de Fleur Hana

Édition Hugo New Romance, 2017

 

 

Sorties : Follow me #2 le 18 mai, Follow me #3  le 15 juin

 

The Chapelwick mysteries #1

https://images.gr-assets.com/books/1469290097l/30897539.jpg

C’était génial !

J’ai beaucoup aimé ce livre, ces persos, le contexte et toutes les références dans ce book.

Melody a 27 ans et veut changer quelque chose dans sa vie alors elle décide d’ouvrir sa propre agence de ghostbusting, mais Melody est différente.

Depuis des générations, la famille Bittersweet voit les morts. Alors que sa grand-mère et sa mère aident les morts à passer leur message. Melody, elle, veut aussi aider les vivants et faire partir les fantômes.

C’est donc comme ça que tout démarre. Avec l’aide d’Artie et de sa bff Marina, Melody entre en scène avec le manoir Scaborough où des fantômes empêchent la vente de celle-ci. Melody devient donc la principale rivale de Léo Dark, son ex et l’homme qui lui aussi voit des fantômes.

Cette affaire est semée d’embûches, Melody va devoir faire preuve de courage, découvrir la vérité tout ça sans être embêtée par sa grand-mère et sa mère mais aussi par Fletcher, journaliste de la ville qui ne croit pas du tout aux dons de la famille Bittersweet.

C’est drôle, swoon, l’histoire et l’enquête tiennent la route et nous fait tourner les pages rapidement. Vraiment très très sympa ! J’ai adoré la relation de Melody & Marina, les répliques sarcastiques, la profonde amitié. Artie est un garçon tellement fun et touchant aussi !

J’ai vraiment hâte de lire la suite !

 

arrow 1 transparent

 

It was awesome !
I loved this book, the characters, the background and all the references.

Melody is 27 years old and wants to change something in her life, so she decides to open her own ghost busting agency. Because Melody is different.

For generations, the Bittersweet family has the faculty to see dead people. Whereas her grandmother and mother help the dead to deliver their last message, Melody wants to help the living people to make their ghosts go away.

This is how it all starts. With the help of Artie and her bff Marina, Melody gets into action in the Scaborough mansion that can’t be sold because of the ghosts. Melody then becomes the first rival of Leo Dark, her ex boyfriend, who also sees ghosts.

This case is a long and bumpy ride, Melody will have to be courageous to find out the truth, all of this without being bugged by her grandmother and mother but also by Fletcher, a local journalist who does not believe at all in the Bittersweet family’s gift.

It is funny and it makes you swoon. The story and the mystery get the job done, a real page turner. So good ! I loved the relationship between Melody & Marina, the sarcastic lines and their deep friendship. Artie is a fun and touching guy.

Can’t wait to read the next book !

New title and cover for book 1 ! Next book will be available soon !

https://images.gr-assets.com/books/1485562873l/30325010.jpg

Melody Bittersweet and the Girls’ Ghostbusting Agency *The Chapelwick mysteries #1* by Kitty French

Bookouture, 2016

 

logo 2 coups de coeur

1st in a series logo 3 source - Molly O'Keefe

The Winner’s Trilogy #1 & #2

Je reviens en billet avec une série que j’ai ADORÉ et qui est un coup de coeur !!

«  it decribes how the winner of an auction has also lost, because he or she has won by paying more that what the majority of bidders have decided the item is worth »

C’est ainsi que commence cette très chouette aventure au coeur de la Cité Valorian. Nous sommes en compagnie de Krestrel,la fille du général et Arin, l’esclave Herrani, qu’elle obtient à une vente aux enchères. Les Herrani sont un peuple qui avait autrefois les terres prises par les Valorians lors de la guerre, il y a de cela 10 ans. 10 ans où Arin a formé sa revanche sauf qu’il n’avait pas prévu de s’attacher à Krestrel, une Valorian.

Krestrel est une stratège innée, ainsi qu’une musicienne. Si elle n’excèle pas au combat comme le souhaiterait son père, elle excèle en stratégie. Son père d’ailleurs la presse de la rejoindre parmi ses troupes jusqu’à l’ultimatum : l’armée ou le mariage.

Krestrel aime de plus en plus la compagnie d’Arin, qui ne manque pas de lui dire ce qu’il pense (sauf the final plot of course) et c’est ainsi que des émotions qu’elle ne comprend pas la submergent. Mais un soir pendant un évènement tout change…

J’ai adoré le côté stratégique, les interrogations, le côté jeu de The Bite and Sting, leur interactions, les petits gestes, les phrases…

Ca a été aussi les montagnes russes entre le swoon, les aww et les heartbreaking ! On essaie de savoir où cela va nous conduire et comment !

Le tome 2 est lu depuis pfiou ! Voici donc le billet…

 

The Winner’s Curse *The Winner’s Trilogy #1* by Marie Rutkoski

Farrar Straus Giroux, 2014

 

Le tome 1 est prévu en VF pour le 16 février 2017 aux Éditions Lumen, vous n’avez donc plus d’excuse !

 

arrow

 

  • /!\ Il n’y a pas vraiment de spoilers mais pour ceux qui veulent la surprise, vous pouvez aller directement au dernier paragraphe *

 

Un tome quelque peu différent du premier. Ici tout est à un rythme plus lent, c’est un tome où tout se place, le calme avant la tempête…

Arin et Krestrel ne sont pas ensemble, ne se parlent quasi plus.

On commence à entrer dans la stratégie, on essaie de voir ce que prévoit l’Empereur. On craint pour Arin, Krestrel, on rouspète aussi à cause des quiproquos.

On fait la connaissance d’autres personnages qui ont l’air géniaux et on a hâte d’en savoir plus sur Roskar par exemple.

Et puis tout s’accélère et on a envie de crier !

Krestrel est au Palais maintenant et elle doit faire face à ce qu’elle a demandé. Elle va donc devoir se marier avec Verex et suivre les choix de l’Empereur. L’Empereur qui est un des persos les plus détestables du book, le capitaine et lui !

C’est encore avec plaisir que l’on tourne les pages et que l’on s’immerge dans cet univers et ses personnages. J’ai assez hâte de lire la suite et je l’appréhende également… Vais-je survivre à tant de tension ? *Oui c’est pour ça, que je n’ai pas encore commencé le 3*

 

Fire and regeneration ♫

 

The Winner’s Crime *The Winner’s Trilogy #2* by Marie Rutkoski

Farrar Straus Giroux, 2015

logo 2 coups de coeur

1st in a series logo 3 source - Molly O'Keefe

 

❅ 🎁 🎄 Last Xmas Ideas * pour ceux au fond près du chauffage qui ont pris du retard * 🎄 🎁 ❅

On continue les petites sélections pour accompagner ce mois de Décembre !xmas-tree

Le dernier de ce rendez-vous sera : Poches !

stamps 1 transparent

Les poches ça ne comptent pas et encore plus quand il y a de jolies éditions !

 

La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald

Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés -, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel.

 

Temps glaciaires de Fred Vargas

« Adamsberg attrapa son téléphone, écarta une pile de dossiers et posa les pieds sur sa table, s’inclinant dans son fauteuil. Il avait à peine fermé l’oeil cette nuit, une de ses soeurs ayant contracté une pneumonie, dieu sait comment. La femme du 33 bis ? demanda-t-il. Veines ouvertes dans la baignoire ? Pourquoi tu m’emmerdes avec ça à 9 heures du matin, Bourlin ? D’après les rapports internes, il s’agit d’un suicide avéré. Tu as des doutes ? Adamsberg aimait bien le commissaire Bourlin. Grand mangeur grand fumeur grand buveur, en éruption perpétuelle, vivant à plein régime en rasant les gouffres, dur comme pierre et bouclé comme un jeune agneau, c’était un résistant à respecter, qui serait encore à son poste à cent ans. Le juge Vermillon, le nouveau magistrat zélé, est sur moi comme une tique, dit Bourlin. Tu sais ce que ça fait, les tiques ? »

 

Des vies en mieux d’Anna Gavalda

Trois prénoms. Trois histoires. Trois jeunes gens d’aujourd’hui, déterminés et courageux, qui préfèrent encore se tromper de vie plutôt que de n’en vivre aucun

Les gens heureux lisent et boivent du café d’Agnès Martin-Lugand

Ils étaient partis en chahutant. J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux.  » Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. Afin d’échapper à son entourage qui l’enjoint à reprendre pied, elle décide de s’exiler en Irlande, seule. Mais, à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper…

Dalva de Jim Harrison

Pour reprendre le contrôle de sa vie, Dalva s’installe dans le ranch familial du Nebraska et se souvient : l’amour de Duane, les deuils, l’arrachement à ce fils nouveau-né qu’elle cherche obstinément. Meurtrie mais debout, elle découvre l’histoire de sa famille liée à celle du peuple sioux et d’une Amérique violente. Chef-d’oeuvre humaniste, Dalva est un hymne à la vie.

Gravé dans le sable de Michel Bussi

Juin 44. Le soldat Lucky est tombé sur une plage normande. Vingt ans plus tard sa fiancée apprend le pacte insensé conclu sur le bateau quelques heures avant le carnage. Et va tout faire pour qu’éclate, enfin, la vérité.

Glacé de Bernard Minier

Dans une vallée encaissée des Pyrénées, au petit matin d’une journée glaciale de décembre, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le corps sans tête d’un cheval, accroché à la falaise. Ce même jour une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée. Le commandant Servaz, flic mélomane et intuitif, se voit confier l’enquête la plus étrange de toute sa carrière.

Confessions d’une accro du shopping ; L’accro du shopping à Manhattan de Sophie Kinsella

L’accro du shopping n’a qu’une seule devise : avec un vêtement neuf tous les jours, ce serait la fin de la dépression nerveuse dans le monde ! Et, pour prouver qu’elle a raison, elle applique cet adage à la lettre. Seul son banquier semble trouver à y redire… Oui, son compte courant affiche un petit, tout petit découvert, mais est-ce si grave ? Vraiment ? Avis aux acheteuses compulsives, aux droguées de la mode, aux expertes des soldes : il est urgent de lire ou relire les deux premières aventures de la plus drôle, la plus délirante, la plus touchante des fashion victimes.

Je vous donne rendez-vous pour un nouveau billet soon !

https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/564x/93/4f/4e/934f4e7b828fc51ca4d072979f07f985.jpgSource : Pinterest… & I can’t find the author…