Game #2

game

Brillant !!! Absolument brillant !!

J’ai adoré cette suite !! Tout y est !!

Suspense, peur, joie, émoi, questions, halètements, intrigue.

On tourne les pages  à en perdre haleine ! Que va-t-il se passer ? Non ! Il en serait capable ? Mais non pas ça !!! Non non non ! No Way ! * oui on parle aux persos tellement on est avec eux ! *

On est baladé d’un indice à un autre au cœur de cette partie morbide ! Car oui, l’ambiance est toujours glauque, beaucoup plus oppressante. Et tout ça au cœur de New York, tout se resserre autour de nous, on est oppressé par nos théories, ce qui se passe ou va se passer !

Nous ne sommes que questionnement, surprise, choc !

Les personnages secondaires prennent en profondeur. Connie se dévoile plus, Howie est fidèle à lui même c’est-à-dire hilarant !

Jazz quant à lui essaie de grandir. Il se plaint beaucoup moins que dans le tome 1. Tout prend forme petit à petit, se recentre autour de lui, de son père, des meurtres.

Sa collaboration avec la police de New York sur les meurtres en série apporte son lot de suspense et de rebondissement.

 

Cette série est comme une toile d’araignée !

On pense être sauvé en se dégageant mais plus on avance plus on se rend compte que la toile est sans fin et que chaque mouvement nous piège encore plus !

 

Il me faut ce tome 3 !!!! * qui est prévu en VO pour septembre 2014 !!!! Une éternité quoi !!! *

Note : Il existe des nouvelles pour en savoir un peu plus sur les personnages, le contexte etc

Lucky Day (Jasper Dent, #0.1) , Career Day (Jasper Dent, #0.5) et enfin Neutral Mask (Jasper Dent, #2.5)

Mon billet sur le tome 1 : I hunt killers

heart buée

Requiem for a dream – Overture ♫

 

Game * I hunt Killers #2 * de Barry Lyga

Editions Le Masque, 2013

Thriller logo 3

Publicités

Sweet Sixteen

sweet sixteen

 

Mon dieu ! Quelle claque !

C’est émue que je referme ce livre !

Ce livre doit être lu impérativement ! La ségrégation semble tellement loin… Et pourtant tout cela se passe dans les années 50 (dans le livre du moins ).

A l’heure où être/parler avec une personne de couleur nous semble tout à fait normal (même si hélas certains actes racistes perdurent malheureusement… ) on ne peut que se prendre en pleine figure le chemin qui a été parcouru courageusement par d’autres. Le courage de Rosa Parks, de Martin Luther King et de ces neufs élèves.

En mai 1954, la Cour Suprême des États-Unis rend inconstitutionnelle la ségrégation raciale dans les écoles publiques. L’arrêt  » Brown versus Board of Education «  va changer la vie de ces neufs élèves qui, dans la théorie, pourront bénéficier du même enseignement que les Blancs.

Ce livre, bien que romancé, raconte la première année de ces neufs étudiants : Ernest Green, Elisabeth Eckford, Jefferson Thomas, Terrence Roberts, Carlotta Walls et Minnijean Pattillo.

Nous suivons donc particulièrement l’histoire de Molly Costello * inspirée de Minnijean Pattilo *.

De sa prise de décision à son année au lycée de Little Rock dans l’Arkansas.

– Quand est-ce que tu avais prévu de nous en parler ? As-tu pensé aux conséquences de ta décision ? As-tu seulement compris que tu vas tous nous mettre en danger ?

Molly était d’abord restée sans voix, la bouche ouverte, hébétée.
– Un paquet de Noirs se sont fait lyncher, et pour moins que ça, ma petite fille! avait hurlé sa mère.

Autant vous dire que cette lecture est éprouvante ! L’humiliation, la cruauté, la violence est perpétuelle. Molly subit tout en silence. On a envie de se révolter, on ne peut qu’imaginer l’horreur qu’elle vit et que cette horreur a été vécu par tellement d’autres personnes avant et après elle.

L’histoire de Molly est alternée par l’histoire de Grace. Une étudiante blanche qui va elle aussi suivre toute cette  » intégration des Noirs » avec beaucoup de questionnement. J’ai aimé la voir s’interroger, prendre du courage tout en abordant d’autres sujets plus légers comme le bal de fin d’année, sa volonté d’avoir Sherwood en cavalier, les robes, la mode etc.

Le parallèle de leurs deux histoires apportent une double dimension à ce livre. Et étrangement c’est à travers les yeux de Grace que l’on prend encore plus conscience de la cruauté qui s’abat sur Molly et ses camarades.

Je ne peux que recommander cette lecture !

Dans la lignée des livres et films sur le sujet tel que Le Majordome, on prend conscience * encore plus s’entend* des obstacles que ces hommes et ces femmes ont dû affronter, notamment la monté du Kux Klux Klan et ses actes odieux.

Ce livre, tellement bien écrit, rend un merveilleux hommage à ces personnes qui ont eu le courage d’espérer et de faire bouger les choses ! Il devrait être lu dans les écoles dès que possible ! * et être relu par certains pour qu’ils se rendent compte de leur stupidité *

Un must read pour tous !

hearts

 

Imagine Dragons – America

 

Sweet Sixteen d’Annelise Heurtier

Editions Casterman, 2013

Ne t’inquiète pas pour moi

Ne t'inquiète pas pour moi

Autant vous le dire tout de suite, j’ai été submergé par les émotions.

Tout est tellement réel, sincère, touchant, dur, juste

Comment ne pas être touché?

L’amour d’une mère pour sa fille et d’une fille pour sa mère est tellement bien écrit que l’on voit un petit bout de nous dans ce livre

Je ne sais pas comment vous parler de ce livre sans trop en dévoiler…

Sachez juste que ce livre est court mais magnifique.

C’est un livre sur l’amour de la vie, de ses parents, de sa famille et de ses amis. Mais c’est aussi un livre qui amène à réfléchir.

Si ça nous arrivait, comment réagirait-on ?

Je ne peux que vous conseiller ce livre, c’est beau, tellement juste et touchant.

Je pense que le fait que ce soit écrit sous forme de post-it rend le texte, ce roman encore plus touchant * in my opinion^^* .

Parfois les choses les plus difficiles sont plus faciles à exprimer par écrit

Comme c’est le cas pour ce billet…

Alors foncez, vous ne serez pas déçu !

« Quand la route tournera

Nous y serons ensemble,

Nous prendrons le virage

Accrochées l’une à l’autre

Comme une mère

Et sa fille

Comme une fille

Et sa mère. »

 

heartFlorence + The Machine – You’ve got the love

 

Catching Fire * Hunger Games #2 *

HG T2

Oh My … !

Je ne m’attendais pas du tout à ça …

Autant le premier tome m’avait plongé dans un état très proche de la folie, d’une overdose de stress. Mais alors ce tome là … Dix fois pire !

Dès le début, j’avais la gorge serré, le ventre noué, l’anticipation de ce qui va arriver, la peur, le doute et l’incertitude. Je crois que c’est ça le pire, on sait qu’il va y avoir quelque chose et attendre que ça arrive.

Tout cela avec une dose de stress énorme !!!

Je ressors de cette lecture lessivée à force d’être passée par tous les stades.

On assiste aux mécontentements des habitants des Districts, la menace au dessus de Katniss et de sa famille, on déteste le Président Snow autant que possible ! On attend que cette passivité du peuple cesse et laisse place à l’explosion !

Et cette fin… Comment vais-je attendre 2 mois?! Horrible !

Le coup de grâce de toute cette lecture, cette tension accumulée, ce sentiment d’être épuisée mais à cran car on a vécu le livre : j’étais au côté de Katniss, luttant contre l’ennemi, pleurant quand les mauvaises choses arrivent ou tout simplement pour souffler tant j’étais à bout en me disant à plusieurs reprises « non non non c’est pas possible ! « , « pas ça!! » et tout cela reste et on y pense toujours autant une fois le livre fermé.

Je m’étais déjà attachée à Katniss, sa famille, Gale et Peeta.

Mais là, c’est encore plus fortCes personnages vous marquent et vous savez qu’ils resteront dans nos esprits.

J’entends déjà les filles me dire  » Bon alors Team Peeta ou Gale ? «  juste après avoir penser très fort le « Ah bah ENFIN tu l’as lu ! « 

Et bien je suis pour les deux… Chacun à quelque chose de très attachant, je ne peux pas faire mon choix alors je reste dans les deux teams :)

Les autres personnages sont eux aussi de plus en plus intéressants, Cinna, Hammich etc!

Je ne pensais pas ressentir autant, voire plus de choses avec ce second tome mais c’est le cas…

C’est bien évidemment un coup de coeur qui continue avec cette série!

Une série nous absorbant totalement dans le Capitol, nous faisant passer par toutes les émotions possibles et inimaginables!

Une série aux personnages passionnants, de plus en plus intéressants et qui luttent pour faire vivre l’espoir.

Je recommande forcément cette série !! Lisez là ! Découvrez là !!

Laissez vous prendre dans ce tourbillon, laissez vous porter car cette série vaut vraiment le détour !

Et si comme moi vous aimez la dystopie alors succombez !!

HG #3

Pour ma part j’attends le tome 3 : La Révolte qui sort le 5 mai avec IMPATIENCE !!!

coeur

Ma musique d’ambiance qui n’a fait que renforcer tout ce stress…^^ mais j’aime bien cette reprise !

Emily Browning – Sweet Dreams

 

YA romance 8

I love dystopie

 

 

Elle s’appelait Sarah

 

Elle s'appelait Sarah

Je ne sais pas comment vous parler de ce livre…

Pendant tout le long on a le ventre noué, la gorge serrée, on suit ce retour dans ce passé horrible et tragique. On suit le destin de ces deux femmes, alternant l’histoire de Sarah et celle de Julia, sa vie et son enquête.

J’ai été tellement touché. Il n’y a pas de mots pour décrire cette rafle du Vel d’Hiv. Notre histoire, notre responsabilité dans cette rafle et ce qui a suivi.

Même encore aujourd’hui, ce sentiment de « secret » est toujours là dans notre mentalité de « Français ». Mme de Rosnay en parle très bien, certains ne veulent pas en parler, y penser, ils préfèrent oublier… Pendant que d’autre ne savent même pas ce qu’il s’est passé, ni l’histoire.

Ce magnifique livre est là afin que l’on n’oublie pas ce qu’il s’est passé. Qu’on n’oublie pas toutes ces familles brisées, tuées. Mais aussi qu’on oublie pas leur descendance, et les conséquences sur leur vie.

Un livre réaliste, bouleversant et fort !

C’est dur, les images nous viennent très vite en tête mais nous devons tous faire l’effort de nous souvenir, de ne pas oublier. Pour ces familles mais aussi pour que cela ne se reproduise pas.

Le style de l’auteur est rythmé mais tout en nous laissant assez de temps pour ressentir les impacts des évènements, de l’avancée des histoires. On tourne les pages, on passe d’une histoire à l’autre avec une telle envie. L’envie de savoir ce qu’il se passe.

On est attaché à Julia, sa vie et à Sarah et son histoire. On a envie de savoir la suite, on attend avec impatience, inquiétude , on a peur , on doute.

On est complètement happé dans leurs histoires, comme si nous y étions nous même, du moins plus pour Julia car on ne pourra jamais ressentir la souffrance de Sarah autant qu’elle.

Les personnages secondaires sont tout aussi touchants, Zoé la fille de Julia, Bertrand le mari, Edouard le beau père, Mame la grand mère et les amis gays de Julia. La famille Dufaure, et bien sure William.

J’ai vraiment adoré ce magnifique livre. On en ressort tout chamboulé forcément mais c’est tellement fort, tellement bon !

x•°•x•°x•°•x•°•x•°•x

Le film est assez différent du livre

Beaucoup de moments ont été transformé..

Toutes ses émotions que l’on ressent dans le livre en sont amoindries du coup, car tout va trop vite dans le film. Les images se succèdent mais nous – du moins pour ma part – ne ressentons pas l’impact des moments dans les vies de Sarah et de Julia.

La relation mère/fille si présente dans le livre entre Julia & Zoé et qui nous donne un peu de baume au coeur passe en vitesse dans le film, on ne s’arrête pas dessus, on change même les évènements.

Quant à Bertrand je ne l’imaginais pas du tout comme ça ni Edouard d’ailleurs, du moins l’acteur est bon, mais la scène dans la voiture je l’ai trouvé moins percutante que dans le livre…

Forcément, nous sommes touchées par l’histoire, l’interprétation très juste de Kristin Scott Thomas mais.. il manque quelque chose

Si vous voulez vraiment connaître l’histoire de Sarah & de Julia, lisez le livre !

Ne vous contentez pas que du film !

Je remercie Shanaa pour le livre, et aussi Cess pour la lecture imposée * c’est vraiment une bonne idée notre challenge :D hein Mlle P. ?!*, je ne regrette pas du tout de l’avoir lu maintenant ! :)

La musique qui m’a accompagné et qui a bercé ma lecture…

Other lives – Black tables

book.film

*C’est le cas ici et c’est souvent vrai de manière générale !!! :) *